Médias | Canal esport club
Les réseaux sociaux
  • Oops! Aucun résultat

    ESL et Intel annoncent le Grand Slam sur CS:GO

    Intel et ESL ont annoncé lors de l’E3 avoir passé un nouvel accord : le constructeur devient le partenaire technique de l’organisateur. De plus, ils lancent l’Intel Grand Slam, un défi pour les équipes CS:GO récompensé d’un million de dollars.

    Depuis 2006, Intel est l’un des sponsors d’ESL. L’année suivante, ce partenariat se concrétise avec les Intel Extreme Masters qui voient le jour.

    Dix ans plus tard, l’accord entre les deux entreprises vient de prendre une nouvelle ampleur. Désormais, Intel est le partenaire technique d’ESL pour la plupart de leurs tournois. Les IEM sont bien entendu concernés, mais aussi les ESL One, les championnats nationaux, l’ESL Pro League et bien d’autres

    Intel et ESL posent un Slam

    Savoir que les pros joueront sur des machines de guerre ne peut que nous réjouir, mais c’est la seconde annonce qui est encore plus intéressante : l’Intel Grand Slam. Il s’agit d’un nouveau challenge.

    A partir de l’ESL One Cologne (8 et 9 juillet), l’équipe qui remportera quatre tournois sur dix consécutifs sur Counter-Strike se verra gratifiée d’un bonus d’un million de dollars ! Il s’agit de la plus grosse somme jamais mise en jeu sur le FPS de Valve pour une seule équipe.

    dupreeh et gla1ve célèbrent leur victoire aux IEM Katowice 2017. Photo : Patrick Strack - ESL.
    dupreeh et gla1ve célèbrent leur victoire aux IEM Katowice 2017. Photo : Patrick Strack – ESL.

    Ce défi s’applique aux compétitions de plus de 200.000$ de récompense organisées par ESL et DreamHack, comme l’ESL Pro League, les IEM, l’ESL One et les DreamHack Masters. Pour rajouter un peu de piquant, si une équipe empêche une autre prétendante d’atteindre son quatrième sacre, elle remporte 100.000$ (sauf si elle-même en est à trois victoires). Lorsque le compteur de quatre victoires sera atteint, il est remis à zéro et recommence !

    En appliquant les critères du Grand Slam aux années passées, seule Fnatic aurait pu prétendre à la récompense ultime. Une performance qui sera donc difficile à atteindre !

    Bannière : le Spodek lors des IEM Katowice 2017. Photo : Adela Sznajder – ESL.

    À la une

    Ne rien manquer de l'actualité ESport

    Best Moves

    Par amour du beau jeu !

    Utilisation des cookies

    Découvrez comment fonctionnent les cookies et comment changer vos paramètres. Si vous continuez à utiliser notre site sans changer vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies sur notre site.